La Pubalgie

La Pubalgie

QU'EST-CE QUE LA PUBALGIE?

La pubalgie est une affection douloureuse du pubis (symphyse pubienne) et des muscles ou tendons avoisinants.
Syndrome douloureux du carrefour pubien , la pubalgie recouvre plusieurs affections :
- l'ostéo-arthropathie pubienne
- la tendinite d'insertion des adducteurs.


- la pathologie pariétale abdominale
Cette pathologie survient chez les sportifs soumis à un entraînement intensif quotidien, (football, tennis, danse, etc.), avec des gestes techniques particuliers (shoot, tacle, écart latéral, contre-pied).
Elle se développe lorsqu' il y a un "surmenage" sportif entraînant des microtraumatismes répétés ou des contraintes trop importantes au niveau des différents muscles impliqués : les muscles abdominaux, les adducteurs et le psoas.
Différentes lignes de force s'exerçant au niveau du 
carrefour pubien et expliquant la cause de la pubalgie.

Facteurs de conflits pelviens
- arthropathie pubienne
- tendinite des adducteurs
- traction des muscles abdominaux et du tenseur du fascia lata

Les Causes de la Pubalgie
Quand nous courons, il y a un déséquilibre entre le côté du corps où le pied est en appui et celui où le pied est relevé ou en position intermédiaire.
La symphyse pubienne étant un carrefour important entre les puissants muscles adducteurs et abdominaux, durant l'appui monopodal (un pied) pendant la course, des contraintes majeures créent un cisaillement au niveau du pubis.
Ces contraintes peuvent être favorisées par un déséquilibre entre les forces musculaires des adducteurs et des muscles abdominaux obliques

L'insuffisance des muscles abdominaux obliques est une des causes principales de la pubalgie.
Cette douleur peut être aussi le signe directement d'une ostéo-arthropathie de la symphyse pubienne qui correspond à une arthrite due à des microtraumatismes répétées au niveau du pubis comme chez le footballeur.
On distingue donc trois causes de pubalgie :
- La maladie des adducteurs ou tendinites des adducteurs de la cuisse
- L'ostéo-arthropathie pubienne qui est une arthrite du pubis.
- La pathologie de la paroie abdominale (la sangle abdominale ou les fameux abdominaux)

Les Adducteurs de la Cuisse
- le pectiné
- le petit adducteur
- le grand adducteur
- le moyen adducteur
- le droit interne

Comment éviter la pubalgie ?
Il faut prévenir l'apparition de la pubalgie, en particulier chez le footballeur et le coureur, en équilibrant le corps.
- si une jambe est plus courte que l’autre, on portera une semelle orthopédique.
- en dehors de la phase douloureuse , il faudra équilibrer les forces musculaires en présence en ayant une bonne musculature abdominale ("tablette de chocolat") souvent déficiente par rapport aux adducteurs des cuisses hypertrophiés chez le footballeur ou le coureur ; les exercices seront avant tout statique (type gainage)
- il faudra essayer le plus possible de lutter contre l'hyper-lordose lombaire ( colonne lombaire trop cambrée ) par des séances de natation sur le dos , abdominaux contractés le plus souvent , et en musclant les gouttières vertébrales ( muscles situés de part et d'autre de la colonne vertébrale) . Les footings se feront toujours hors des routes goudronnées mais sur des terrains souples (stades) pour éviter les micro-ondes de chocs sur la symphyse pubienne.
- Concernant plus spécialement l'entrainement du footballeur on veillera tout particulièrement à doser l’intensité des efforts fournis (ce qui reste toujours très délicat). Bien souvent les syndromes pubalgiques apparaissent chez des sujets jeunes ayant augmenté brutalement leur quantités d’entraînement (c’est souvent le cas des jeunes intégrant des centres de formation) ou chez des athlètes arrêtés pour blessure pendant plusieurs semaines, lors de la reprise.
De la même manière, l’entraîneur devra surveiller le matériel utilisé. Par exemple la dimension des crampons devra toujours être adaptée à la qualité
du sol et il faudra toujours veiller à utiliser des chaussures évitant les blocages
sur sols synthétiques. Enfin on déconseillera chez les jeunes des ballons trop
lourds, usagés, facteurs aggravant des microtraumatismes.
En résumé, dosage et progression dans l’entraînement, apprentissage et perfectionnement des gestes techniques, sont autant d’atouts dans la prévention de la pubalgie.

Comment soigner la pubalgie ?
Le premier traitement, le plus important : le repos surtout en phase aigue douloureuse.
Votre médecin vous prescrira des anti-inflammatoires (contre l’inflammation), des antalgiques (contre la douleur) et des décontracturants (contre les contractures musculaires), un glaçage des adducteurs et des grands droits.
La deuxième phase du traitement, en dehors de la phase aigue, consiste en des ultra-sons ou ionisations qui peuvent être même pratiqués un peu plus tôt.
La mésothérapie ou l'infiltration est réservée aux cas rebelles et lorsque la tendinite ou l'arthropathie résiste aux autres traitements.
Les thérapeutiques manuelles sont surtout réservées aux déficiences du rachis lombaire (colonne vertébrale lombaire).
Le port de semelles orthopédiques sera recommandé en cas d'inégalité de longueur des membres inférieurs ou en cas de problèmes statiques importants.

La rééducation
Elle doit être indolore et ne débute qu'après un mois de repos sportif complet.
Elle va associer des étirements des adducteurs et des psoas et un renforcement des obliques et de la sangle abdominale.

Renforcement des Obliques, bras tendus ou sur le coude.

Renforcement des Obliques, Pied droit au sol et le pied gauche fait du pédalage.

Verrouillage lombaire actif, on descend vers l'arrière puis on revient doucement.

Verrouillage lombaire actif même exercice mais on cherche à porter la tête vers le haut.

Conclusion
On peut dire que la pubalgie est maintenant une entité bien connue, elle nécessite un diagnostic précoce qui permettra de donner un traitement adapté et efficace. Dans certains cas le traitement sera chirurgical mais toujours sur des indications parfaitement posées. Les différents programmes de prévention, appliqués avec rigueur, doivent permettre dans les années à venir d'éviter cette pathologie de surmenage.

La licence SENIORS (U19 à VETERANS) pour la saison prochaine 2017 / 2018 et 3 autres environ 18 heures
SENIORS 2 ET 3 et 9 autres 3 jours
AUJOURD'HUI 6 jours
TIRAGE et RDV LUNDI 8 jours
Jean-Noël MARTINEAU et David DEFIT 9 jours
COUPE DES PLAGES et 2 autres 10 jours
MAGAZINE 13 jours
RATTRAPAGE 14 jours
U15 et 4 autres 17 jours
NOS ARBITRES et PERMANENCE 20 jours
RAPPEL 23 jours
SAMEDI et 2 autres 25 jours
Cedric Sixta a commenté DIMANCHE 26 jours
SENIORS et 2 autres 30 jours
U9 : nouvelles photos 30 jours